La marche de Pleine conscience et le Yoga

L’art de combiner la marche en pleine conscience et le yoga, tout en intégrant des techniques de méditation en pleine conscience dans les deux activités, vous aidera à intégrer et à résoudre les difficultés émotionnelles – en offrant à votre corps et à votre esprit un excellent exercice holistique.

Passer un peu de temps à l’extérieur, à l’air frais et à la lumière du soleil chaque jour, vous aidera également à réguler vos rythmes circadiens (horloge biologique) et à augmenter votre taux de sérotonine, ce qui contribuera à accroître votre niveau d’énergie et à favoriser une vision positive de la vie.

La pratique des asanas du yoga et de la marche consciente, ensemble ou en tandem, sera bénéfique pour votre corps, votre cœur et votre esprit. Cela dit, la plupart des gens préfèrent marcher avant ou après la pratique des asanas.

Selon l’Ayurveda, la science de la santé sœur du yoga, il est optimal de commencer sa journée par un bain ou une douche, une marche rapide dans l’air frais du matin, suivie de la pratique de postures de yoga, d’exercices de respiration et d’une période de méditation. Certains pratiquants de yoga préfèrent se promener d’abord, puis s’adonner à leur pratique, tandis que d’autres préfèrent se réchauffer et donner de l’énergie à leur corps avant de se promener. L’ordre n’est pas aussi important que la régularité de leur pratique. Les asanas du yoga augmentent la force, la souplesse et l’équilibre. La marche fait travailler l’ensemble du corps grâce à un conditionnement cardiovasculaire modéré. La marche équilibre également les hémisphères gauche et droit du cerveau, grâce à un mouvement bilatéral, tout en nous donnant l’occasion de prendre conscience de notre environnement interne et externe. Toute cette activité saine est une distraction positive pour les personnes sujettes aux troubles dépressifs et anxieux.

Marcher en pleine conscience est aussi un merveilleux moyen de prendre conscience de la beauté naturelle qui nous entoure et du changement des saisons. Nous sommes nombreux à passer beaucoup de temps dans nos voitures, nos bureaux et nos maisons, et pas autant de temps à l’extérieur, dans la nature. Prendre le temps de marcher chaque jour, en pleine conscience, et si possible dans un cadre naturel magnifique, nous aidera à prendre conscience des rythmes de la terre et de notre présence sur la terre. L’effet d’ancrage, de la prise de conscience des rythmes de la nature, aidera également le pratiquant de yoga à devenir plus solidement présent dans la vie de tous les jours. Prendre le temps de ralentir chaque jour et de marcher pendant une demi-heure ou plus permet également à l’individu de vérifier et d’évaluer la santé de son corps en surveillant son rythme cardiaque et sa vitesse de marche.

De plus, combiner la marche consciente et la pratique du yoga nous donne le temps et l’espace nécessaires pour prendre conscience de notre environnement interne et de nos processus de pensée. Le fait d’être témoin des pensées qui traversent notre esprit, pendant une pratique de yoga stimulante ou pendant notre marche quotidienne, nous permet de prendre conscience des pensées qui ne sont pas forcément édifiantes ou utiles pour nous. Cette prise de conscience nous permettra de choisir des pensées plus positives. Grâce à la stimulation bilatérale de la marche, les problèmes émotionnels difficiles peuvent également être résolus plus facilement, en amenant la situation à la conscience pendant la marche et en observant l’événement de manière plus objective. Cette pratique de la marche consciente peut nous aider à recadrer un problème douloureux ou non résolu de manière plus constructive.

Enfin, la combinaison de la marche consciente et du yoga est une activité préventive parfaite pour la santé mentale, physique et émotionnelle de chacun. En continuant à pratiquer cette méthode, on retrouve une santé complète. Les médecins du monde entier ne cessent de plaider auprès de leurs patients pour qu’ils commencent à marcher. Si l’on ajoute la méditation à la marche, les bienfaits pour la santé sont extraordinaires. Pratiquer le pranayama ou un mantra silencieux en marchant est également une option saine à envisager. Plutôt que de tout mélanger au hasard, vous pouvez établir un plan et tenir un journal. La pratique du journal est également utile pour nos étudiants, car ils établissent des liens avec des méthodes spécifiques qui fonctionnent pour eux.

(source Mindful Walking and Yoga Dr. Paul Jerard, E-RYT 500, YACEP)

la marche nordique

La marche nordique est un sport de plein air qui consiste en une marche accélérée avec des bâtons de marche spécifiques, généralement en matériau composite. Ce sport, extrêmement populaire dans les pays scandinaves, se pratique été comme hiver. C’est un dérivé du ski de fond. La marche nordique est différente de la marche athlétique en raison de l’utilisation des bâtons . Il s’agit essentiellement d’une activité de loisir.

Une séance de marche nordique dure généralement de une à deux heures de marche, précédée d’échauffements gymniques et suivie d’étirements.

Effets de la marche nordique sur l’organisme :

La marche nordique est un sport d’endurance efficace pour :

-le bien-être physique (sentiment de mouvement naturel) et mental (contre le stress) ;

-le fitness en plein air (la nature comme centre de mise en forme), dans des lieux et des terrains différents, avec un aspect de découverte.

Souvent pratiquée en groupe, la marche nordique comporte aussi un aspect relationnel et social important.

Elle permet d’améliorer la respiration, le système cardio-vasculaire et l’amplitude pulmonaire et de tonifier la chaîne musculaire de l’ensemble du corps  : épaules, pectoraux, abdominaux, bras, dos, cuisses et jambes ; c’est un sport complet et équilibré pouvant être pratiqué à tout âge. Elle présente en outre des avantages pour :

-la prévention de l’ostéoporose et l’amélioration de la circulation sanguine ;

-le renforcement du système immunitaire ;

-la rééducation après des blessures sportives ou autres.

Elle constitue une base d’entraînement pour différents sports tels que la randonnée pédestre, la raquette à neige, le ski de fond (85 % des muscles sont entraînés) et elle peut être complémentaire à d’autres sports.

Du point de vue énergétique, la marche nordique permet de brûler en moyenne 400 calories par heure contre 280 calories pour la marche normale. Ainsi elle est de 40 à 50 % plus efficace que la randonnée pédestre. En revanche, elle est plus douce que la course à pied  ; du fait d’une réduction des charges sur les articulations du dos, des genoux, chevilles et des pieds, elle provoque moins de douleurs articulaires.

Pourquoi méditer en marchant ?

LA MÉDITATION MARCHÉE

Marcher en méditant peut être très agréable. Nous nous promenons à pas lents, seuls ou avec des amis, si possible dans un très bel endroit. La méditation permet de vraiment apprécier la marche – nous ne marchons pas pour arriver quelque part, mais pour la marche elle-même.

Le but est d’être dans l’instant présent, conscients de notre respiration et du fait de marcher, pour pouvoir goûter chacun de nos pas. Nous devons nous débarrasser de nos problèmes et angoisses, ne pas penser au futur ni au passé, et simplement goûter l’instant présent. On peut la pratiquer en faisant des pas lents, calmes, un demi-sourire aux lèvres et la paix dans le cœur. Marchez lentement, tranquillement, comme si vous étiez la personne la plus insouciante et la plus oisive au monde.

Il vous faut en effet pouvoir faire de tels pas pour obtenir sérénité et détachement. Ce n’est pas difficile. Vous pouvez le faire. N’importe qui peut le faire, à condition d’être un peu conscient et d’aspirer sincèrement à la sérénité, à la paix et à la joie intérieure.

Marcher pour ne jamais arriver

Dans notre vie agitée de tous les jours, nous semblons souvent être l’objet d’une pression qui nous pousse de l’avant. Nous devons souvent « courir ». Pour aller où, nous nous le demandons rarement. Pratiquer la méditation marchée, c’est un peu flâner, sans avoir aucun but, sans vouloir arriver à un endroit donné, à un moment donné. Le seul but de la méditation marchée est de pratiquer la méditation marchée. L’important c’est de marcher, non d’arriver. Cette pratique n’est pas un moyen, c’est le but même et sa réalisation. De chacun de nos pas rayonnent la vie, la paix, la sérénité. Nous n’avons donc pas à presser le pas. Nous avons plutôt à le ralentir. Nous marchons sans marcher, sans qu’un but nous attire. Et c’est pour cette raison que peut naître sur nos lèvres un demi-sourire.

Revenir à la vie

Se mettre en contact avec les merveilles de la vie qui ont la capacité de nous nourrir, de nous transformer est une chose très importante. C’est une chose merveilleuse de pouvoir marcher sur l’herbe, de regarder les beaux arbres, de contempler les nuages, les collines, les fleurs, d’écouter les oiseaux. C’est vraiment un miracle mais nous n’avons pas le temps pour faire des choses comme cela. Nous ne sommes pas vraiment installés dans la vie réelle, nous vivons dans un monde virtuel.

Vous connaissez le Shinrin Yoku ?

Découvrez sans tarder 5 étapes simples pour pratiquer le shinrin-yoku (bain de forêt)

Shinrin-Yoku, traduit par « bain de forêt », signifie se plonger dans l’atmosphère de la forêt lors d’une promenade tranquille. C’est une thérapie qui a été développée au Japon dans les années 1980, et qui est devenue une pierre angulaire des soins de santé préventifs et de la guérison dans la médecine japonaise.

Des chercheurs, principalement au Japon et en Corée du Sud, ont mené des études sur les avantages pour la santé de passer du temps parmi les arbres, démontrant que les bains en forêt ont des effets neuropsychologiques calmants grâce à des changements dans le système nerveux, à la réduction de l’hormone du stress, le cortisol, et au renforcement du système immunitaire.

Toutes les études menées jusqu’à présent ont démontré une réduction du stress, de la colère, de l’anxiété, de la dépression et de l’insomnie chez les participants.

En fait, après seulement 15 minutes de baignade en forêt, la pression artérielle diminue, le niveau de stress diminue et la concentration et la clarté mentale s’améliorent.

Il y a maintenant 44 forêts Shinrin-Yoku accréditées au Japon. Les recherches menées aidant à établir la thérapie Shinrin-Yoku et forestière dans le monde entier.

Si vous pensez que tout cela semble trop beau pour être vrai, pourquoi ne pas essayer vous-même ?

Vous n’avez pas de forêt ou de terrain boisé à proximité, vous pouvez aussi pratiquer le Shinrin-Yoku dans le parc.

Il suffit de suivre ce petit guide…

Étape 1 – Laissez votre téléphone, votre appareil photo ou toute autre distraction derrière vous, afin d’être pleinement présent dans l’expérience.

Étape 2 – Laissez vos objectifs et vos attentes derrière vous. Partez en excursion sans but, en laissant votre corps vous emmener où il veut.

Étape 3 – Faites une pause de temps en temps, pour regarder de plus près une feuille ou pour remarquer la sensation du chemin sous vos pieds.

Étape 4 – Trouvez un endroit confortable pour vous asseoir et écouter les sons qui vous entourent. Voyez comment le comportement des oiseaux et des autres animaux change lorsqu’ils s’habituent à votre présence.

Étape 5 – Si vous partez avec d’autres personnes, convenez de ne pas parler jusqu’à la fin de la promenade, où vous pourrez vous réunir pour partager vos expériences.

Photo de Felix Mittermeier sur Pexels.com

Méditation de pleine conscience en marchant : AUDIO

Merci beaucoup et prenez bien soin de vous …entre autres …en marchant chaque jour…peu importe la saison et le température !

Il me fait plaisir de vous offrir gratuitement cet audio de 26 minutes , pour être guidé en Pleine Conscience durant vos marches . https://anchor.fm/yogaelle/episodes/Mditation-de-pleine-conscience-en-marchant-e7s7e2

Namaste !

Histoire d’Oka

UN PEU D’HISTOIRE

À sa fondation en 1721, Oka porte le nom de Mission du Lac des Deux-Montagnes.

Concédée par le roi de France aux missionnaires de Saint-Sulpice, la Seigneurie du lac des Deux-Montagnes prend la relève de la mission montréalaise du Sault au Récollet.

Durant la période coloniale française, les Sulpiciens et les Soeurs de la Congrégation Notre-Dame s’occupent l’évangélisation des amérindiens. Mais avec la colonisation du territoire agricole à partir de la fin du 18ième siècle, ils vont aussi se consacrer à l’éducation de l’ensemble de la population jusqu’au vingtième siècle.

Le Calvaire d’Oka fut érigé entre 1740 et 1742. Les Sulpiciens ont établi ce lieu de culte dans la montagne, un environnement familier aux Premières Nations afin de mieux les évangéliser. Ce chemin de croix constitue l’une des plus importantes manifestations de la vaste entreprise d’évangélisation des autochtones et il est le seul de ce type au Québec. Le Calvaire d’Oka fut également le lieu de pèlerinage le plus important de la région de Montréal durant le dix-neuvième siècle. Organisée à la mi-septembre, la fête annuelle de l’Exaltation de la Sainte-Croix a attiré jusqu’à 30 000 personnes en 1889. L’événement est toujours fêté.

À l’ouverture du premier bureau de poste en 1867, on juge trop long le nom de Mission du Lac des Deux-Montagnes et « Oka » est choisi comme adresse postale. C’est le nom du chef algonquin Paul Oka qui signifie « poisson doré ». Ce toponyme s’appliquera progressivement à tout le village entre 1878 et 1881. Oka est érigé en municipalité en 1874 et son premier maire se nomme Sévère Joanette. En 1917, on procédera à la division de la municipalité en deux entités, une rurale et une autre villageoise. On crée ainsi la Municipalité de la Partie Nord de l’Annonciation d’Oka qui deviendra, en mai 1977, Municipalité de la Paroisse d’Oka, l’autre étant celle du village. En 1999, les deux entités fusionnent pour former la Municipalité d’Oka.

La région a été profondément marquée par la fondation de l’abbaye cistercienne dans les années 1880. Ses religieux ont contribué significativement à l’évolution économique régionale en encourageant l’agriculture, le commerce et la formation. Ils fondent l’Institut Agricole d’Oka qui deviendra la Faculté d’agriculture affiliée à l’Université de Montréal. Ce bâtiment abrite maintenant l’École secondaire d’Oka. L’École de médecine vétérinaire est une autre de leur réalisation. Ils vont aussi obtenir par sélection naturelle la célèbre poule « Chantecler» et mettre en marché le fameux fromage d’Oka, le « Port du salut ». La vente de la fromagerie va permettre l’implantation dans la région d’une grande entreprise comme Agropur.

En plus d’être une région agricole reconnue pour sa production maraîchère et fruitière, Oka est devenu une importante zone récréo-touristique. Lieu de villégiature prisé des Montréalais dès la première moitié du vingtième siècle, la création et l’aménagement du parc national d’Oka au début des années 1960 a fait d’Oka une destination touristique incontournable. Son immense plage accueille chaque année des milliers de vacanciers. Milieu de conservation pour la faune et la flore, le parc perpétue une tradition de protection de l’environnement qui caractérise les gens d’Oka. Par exemple, pour sauver leur village de l’ensablement, les résidents, amérindiens et blancs, vont créer en 1887 la plus grande pinède au Canada. On estime à 100 000 le nombre de pins et d’épinettes qui furent alors plantés. Aujourd’hui, il reste environ 50 000 de ces arbres qui forment la plus vieille forêt plantée en Amérique du Nord.

L’histoire d’Oka repose sur deux communautés profondément liées par le passé. Notre avenir est indissociablement, lié à notre capacité de jeter les bases d’une cohabitation harmonieuse.

Il est dans la volonté de chacun de créer un climat propice au développement économique de notre région et de favoriser un climat de coexistence basée sur l’ouverture et le respect mutuel.

Oka est comme une bulle d’oxygène, un vent de fraîcheur. La municipalité est habitée par des gens fiers et travaillants. On y vit une solidarité de tous les jours. Roulez sur nos routes, découvrez nos paysages époustouflants, le respect constant de la terre et surtout des Okois et des Okoises qui croient en leur patrie, qui ont des espoirs et des rêves qui brillent dans leurs yeux.

Source: Municipalité d’Oka/Un peu d’histoire

Réflexion dominicale!

Ressortons les petites laines aujourd’hui !
Une baleine 🐋 à Montréal…
Une canicule la semaine dernière ?
5 degrés ce matin,
Un virus qui nous « paralyse »
depuis 3 mois ?
On envoie des fusées pour encore mieux explorer l’espace…

Posons-nous les questions
de ce que fait la Terre 🌍
de ce que fait l’Humain ?

Sans théorie, ni scénario catastrophe, je me garderais bien humblement l’idée de donner
mon avis sur le sujet,
car même les scientifiques 👩‍🔬
ne sont pas tous d’accord,
mais chacun a un pouvoir de renverser la vapeur 💨 avec ce qu’il mange, consomme, achète, jette, préserve, répare mais aussi
là où il 🧳 voyage,
ce qu’il pense ou dit !

Je ne suis pas zéro déchet mais j’essaie au maximum de faire attention. Alors j’achète et redonne depuis plus de 30 ans dans les friperies et magasins d’articles usagers,
meubles et vêtements,
mes electros ont 7, 20 et plus de 30 ans …
Je recycle et composte depuis 20 ans.
Je ramasse toujours mes déchets quand je suis en plein-air ou dans un stationnement…
J’achète et encourage souvent local.

J’ai une TV, des ordis, un cellulaire, je me tiens informée. Je contribue au meilleur de moi-même à enseigner l’équilibre avec des techniques de santé globale, par le biais du yoga et autres thérapies holistiques.
Chacun fait sa part avec son bagage, ses connaissances et son vécu.

Je suis loin d’être parfaite ou irréprochable.

Aussi, je me sens très privilégiée d’être où je suis et de faire ce que je fais …
Je ne veux ni juger quiconque ni comparer qui est « meilleur » qu’un autre…

Mais mon coeur saigne et mes yeux pleurent quand je vois
cette surconsommation, cette pollution, ces centres d’achat à nouveau bondés, ces drames et déchirements humains incompréhensibles pour une couleur de peau, une religion ou croyance différente de la classe « dominante », cette nature perturbée
et je me demande à l’instar de Henry David Thoreau, philosophe, naturaliste et poète :
« À quoi bon avoir une maison 🏠
si l’on a pas de planète acceptable
où la mettre ? »

Collectivement nous avons en toute urgence à repenser ce que l’on fait,
qui on élit, ce que l’on prend et ce que l’on donne, ce que l’on rend plus beau !

Tout est question de conscience, de cycles et d’équilibre !

Passez un très beau dimanche
💖😊🙏🏼xx

Gaëlle Cosnuau

Début des cours en plein-air avec mesures adaptées

Je réserve d’avance mon(mes) cours ÉTÉ 2020 : places limitées sur https://www.gaellecosnuau.ca/

Il y a fort à parier que les écrans vont prendre le bord dans pas long.

Ce type de communication juste virtuel est épuisant même s’il nous a permis de rester en contact.

Mes yeux et mon cerveau,  mon cœur et mon corps  n’en peuvent plus du virtuel.

Je vous explique en détail et avec une certaine fébrilité ce qui s’en vient à partir de mardi 2 juin dans notre décor à couper le souffle. .

Je sais que tous ceux qui ont la santé fragile, celle de leur proche ou qui sont âgés préfèrent pour le moment limiter leurs sorties. Nous pensons fort à vous et avons bien hâte de vous retrouver.

Nous respectons tous les mesures de la Santé publique car votre vie nous tient à coeur.

Toujours est-il, sans tarder, voici les bonnes nouvelles étape par étape:

🎉 à partir du 25 mai  La boutique pourra ouvrir. Tous ceux qui se sont procuré  mon livre en ligne sont invités à venir chercher leur exemplaire papier et le jeu de carte.

Si vous souhaitez d’autres articles la liste des items disponibles

🎉 À partir du 1er juin : la salle de soins et massage reprend aussi du service.

—> Jusqu’au 22 juin les horaires de boutique et massage sont  (Sur RV seulement) de 10h à 21h du lundi au dimanche (boutique, soins et yoga thérapeutique)  1 seule personne à la fois.

🎉 à partir du 2 juin : 3 cours de Yoga par semaine, tous niveaux, reprennent  : En plein-air seulement et à 2 mètres de distance.

  • Mardi matin 10h à 11h15  Hatha-Yoga  ou Yin Yoga
  • Mardi 13h à 14h15 Yoga Marche 
  • Mercredi 19h à 20h15 Hatha Yoga  ou Yin Yoga

Reportés en cas de pluie (Tarif unique 16$)  Limite de 15 personnes pour  que vous puissiez tous voir et entendre et respecter la distance de 2 mètres.

BIEN ENTENDU quelques petites mesures, vous vous en doutez bien, sont importantes pour la santé de tous : 

-Le port du couvre-visage est recommandé dans les lieux publics lorsque la distanciation physique  (2 mètres) n’est pas possible 😷  Les chances que vous croisiez quelqu’un de proche à votre RV ou séance de yoga sont rares mais vous pourrez arriver avec à votre RV (en boutique ou massage) ou pour votre séance de Yoga ou de Yoga-Marche, le temps que l’on s’installe et débute, puis ensuite le déposer à côté de vous.  Ensuite, le remettre jusqu’à votre véhicule, lors du départ est suggéré également. 

-Bien-sûr l’application des mesures d’hygiène telles que le lavage fréquent des mains. 👐🧼  demeure en vigueur ainsi que l’étiquette respiratoire.  L’usage d’un gel hydro-alcoolique est recommandé pour les cours extérieurs. Aucun tapis, coussin, bloc ou sangle ne seront prêtés. APPORTEZ OBLIGATOIREMENT VOTRE MATÉRIEL

-Les salles de bain ne seront PAS disponibles, à moins d’une urgence et qu’une seule personne à la fois. Une désinfection minutieuse des surfaces (portes, rampes d’escaliers et salle de bain) sera effectuée quotidiennement, voire plus selon l’achalandage.

-🏠 Si une personne est malade, (symptômes grippaux, fièvre) elle doit rester à la maison. Un questionnaire sera proposé aux personnes reçues en privé.

les paiements se feront sans contact, en ligne, par carte de crédit sur le site web ou par virement bancaire (interac) sur place avant votre cours. Les places sont limitées à 10-15 personnes maximum (parcs extérieurs et terrain privés/maison n’ont pas la contrainte de 10 mais pour votre confort et sécurité) nous fixons ce maximum

RV PORTE 12 pour le stationnement et le cours se donnent Porte 10 en arrière de la Chapelle là ou sont les Croix.

Nos tarifs : cours à la carte 16$

Carte 5 cours 75$ (5$ de rabais du prix courant)

les paiements se feront idéalement DE MANIÈRE ÉLECTRONIQUE POUR LIMITER LES ÉCHANGES ET LA PROXIMITÉ sur place par carte de crédit, OU PRÉFÉRABLEMENT D’AVANCE voir paiement ci haut (ou sur la page d’accueil) sans contact ou par virement Interac au 514–972-9642

Je réserve d’avance mon(mes) cours ÉTÉ 2020 : places limitées sur https://www.gaellecosnuau.ca/

PS: Je suis à peu près sûre que vous les connaissez bien mais au cas où : Informez-vous sur l’ensemble des consignes sanitaires pour tous ➡️  https://bit.ly/2xVSscE

Ça va yogater en pleine nature cet été !

La Simplicité, la connexion à la nature qui me nourrissent et me définissent tant vous interpellent vous aussi !

Partir sur les sentiers en forêt ou en montagne, à pied ou en vélo, pagayer sur lacs et rivières avec ma paddleboard font partie de ma vie estivale depuis de nombreuses années.

Avec cette nouvelle expérience excitante de la Yogavan je vais pouvoir aussi m’adonner à mes autres passions : Écrire, photographier, filmer, documenter notre trip dès les premiers jours sur ce blog (Yogamarche.com) et sur Instagram

(Suivez-nous!)

https://instagram.com/Yogapourtous


Je vais continuer à vous envoyer nos séances de yoga en video jusqu’à temps qu’on puisse se voir et suivre nos séances ensemble, en chair et en os 🦴💖

➡️
APPEL À TOUS :

Alors chers amis, connaissances, élèves, entreprises qui avez des terrains privés assez grands, invitez nous pour un yoga chez vous !


Nous nous tiendrons à 2 mètres les uns des autres …
Vous aurez votre tapis et bouteille d’eau (aucun matériel ne sera disponible) et en plus pour m’assurer que vous m’entendiez bien un micro 🎤 et speaker seront eux aussi de la partie !

Ça va yogater en pleine nature au Québec cet été !

Tenez-vous le pour dit et j’attends vos messages avec impatience : la YogaVan et moi même sommes prêtes !